11147873_766100653518348_490046351117518

O.T.T.E.u.R en partenariat avec

Seven Doc

 

 

 

 

présente

Dans le cadre de l'exposition ANNEES 80, LA MONTAGNE FLUO 

2 documentaires sont proposés :

      

Capture d’écran 2020-01-31 à 04.16.33.

Réservez vos places !

Cliquez sur helloasso

Découvrez la Bande Annonce !

Cliquez sur l'affiche

Eric Escoffier, la fureur de vivre

un documentaire de 52 minutes

réalisé par Bertrand Delapierre et Séverine Gauci

produit par Seven Doc

Ce film documentaire de 52’ s’inscrit dans la collection  « Une vie pour la montagne », produit par la société grenobloise Seven Doc, une série de portraits de montagnards dont l’itinéraire en ont fait les grands témoins de leur époque. Le film « Eric Escoffier, la fureur de vivre » apporte un éclairage sur la pratique de la montagne des années 80. C’est Eric Escoffier lui-même, à travers les entretiens qu’il a pu donner pour la télévision et des images d’archives, qui raconte cette vie qu’il préférait « vivre sur une courte période comme un lion, plutôt que 150 ou 200 ans comme un mouton ». Dès 1985, tout lui réussi : enchaînement en solo « éperons Croz-Walker » aux Grandes Jorasses avec liaison en delta ; niveau 8A en falaise ; première hivernale aux Grandes Jorasses ; enchaînement de trois 8000m (GI, GII, K2 en 3 semaines au Pakistan) ; première ascension de la cascade de la pisse ; parapentiste ; copilote au rallye de Monte Carlo 86 ; Trilogie en 1987. Comme il aime à le répéter : « rien n’est impossible ». II semble indestructible. Le « style Escoffier », c’est un cocktail unique de légèreté, de rapidité et de culot. Un équipement minimal, pas de reconnaissance fastidieuse, pas de stress, mais des paris à la limite du possible, et une solide réputation de casse cou. Etre autonome, rapide, improviser, telle était sa règle de vie. Le 11 septembre 1987, un accident de voiture le laisse hémiplégique. II remonte la pente, se fixant plusieurs objectifs. Mais le destin l’attend sur les pentes du Broad Peak. Le 29 juillet 1998, la cordée Pascale Bessière-Eric Escoffier disparaissait au Pakistan, sur l’arête sommitale du Broad Peak, vers 7800 m. Le 9 août 1998, Eric allait fêter ses 38 ans.

7000041.jpg.756x492_q90_crop_upscale.jpg

Chamrousse

7 février 2020 à 17h30

Festival Cine-Montagne.

Chamrousse 1650

Cinema le Schuss

Autrans

5 decembre 2019 à 10h00

8 decembre 2019 à 20h30

Festival International du Film de Montagne d'Autrans.

Centre du Festival - l'Escandille

resizer-1_edited.jpg

Découvrez la Bande Annonce !

Cliquez sur l'affiche

Jean-Marc Boivin, Extrêment Vôtre !

Un documentaire de 52 minutes

réalisé par Gilles Chappaz

Produit par Seven Doc

Jean-Marc Boivin s'était choisi les éléments naturels comme terrain de jeu. Dans sa quête d'extrême et de découvertes. Tour à tour alpiniste, skieur, deltiste, explorateur, parapentiste, marin, spéléologue ou base-jumper, il aimait explorer sans cesse les « terra incognita » et jouer avec les limites du possible. Sa « carrière » - le mot est si faible -, Jean-Marc, un jour, a accepté d'en raconter les moments les plus forts à son père qui a tout enregistré : les bonheurs, les doutes, les émotions et les difficultés. Dans ce film qui a obtenu le Prix de l'Aventure Humaine au Festival du film de vol libre de Saint Hilaire du Touvet, c'est Jean-Marc qui « commente » lui-même certaines de ses prouesses les plus spectaculaires. Confrontée aux documents d'époque, la voix-off de Jean-Marc donne un éclairage inédit et émouvant sur la personnalité hors norme d'un homme qui avait avoué un jour « avoir vécu tous ses rêves »...

Editeur du site : Association O.T.T.E.u.R

4 bd Joffre 38000 Grenoble 

Hébergeur : Wix